« Le handicap se sporte bien ! »

« Le handicap se sporte bien ! »

L

’Association Nationale des Membres de l’Ordre National du Mérite (ANMONM) a attribué le 1er prix national de l’Education Citoyenne au collège Fénelon pour le projet « le handicap se sporte bien ! ».


A l’origine de ce projet, une manifestation organisée, tous les ans, par la ville de Dunkerque : « Handirect du stade » et une classe de 32 élèves de 5ème qui peinent à trouver un rythme de travail commun.


Face à cette hétérogénéité, nous proposons aux élèves de travailler ensemble autour d’un projet que nous appellerons « le handicap se sporte bien ! ».


A la faveur de la journée « Handirect du stade », les élèves découvrent comment les personnes porteuses d’un handicap pratiquent des activités physiques adaptées à leur forme de handicap.


Ainsi, les élèves sont successivement mis en situation de handicap, découvrent et pratiquent de multiples activités adaptées telles que le torball, le cécifoot, le kinball, le basket-fauteuil, le handi-pétanque, le parcours fauteuil, le parcours à l’aveugle, le langage des signes, …


C’est un déclic : nous changeons notre regard sur le handicap.


Etre porteur d’un handicap n’empêche pas de pratiquer une activité physique mais signifie trouver d’autres ressources et emprunter d’autres chemins pour parvenir à un même but.


Cette découverte, la classe décide de la partager avec les autres élèves de l’établissement. Ainsi, des exposés, un diaporama seront préparés au CDI avec notre documentaliste et présentés lors des portes ouvertes et affichés au collège.


Conjointement, un autre projet est développé, sous la forme d’une mini-entreprise, qui développe un moyen d’électrification de fauteuils roulants à moindre coût.


Le point final de ce projet est la mise en place d’une animation pour les élèves d’une classe de CE2 / CM1 de l’école Nicolas Barré pour pouvoir transmettre aux plus jeunes ce que nous avons découvert et travaillé.


Pour chandi, les élèves de 5ème choisissent, organisent et animent des ateliers d’activités sportives adaptées pour des élèves plus jeunes. Ils sont devenus, à leur tour, acteurs du changement de regard sur le handicap.


Cette expérience a conduit les jeunes non seulement à changer leur regard sur les personnes différentes, à comprendre que ce changement permet de les intégrer mais surtout à prendre la mesure de l’attitude à adopter pour inclure les personnes différentes de soi… un peu comme ce qui se vit dans une classe.







Merci à ma collègue professeur documentaliste Mme Weisbecker pour son aide précieuse. Merci à mon collègue M. François et ses élèves de la mini-entreprise pour la mise à disposition du fauteuil électrique pour l’animation. Merci à Mme Revel, chef d’établissement pour son soutien. Merci à la ville de Dunkerque de nous accueillir chaque année pour la manifestation « Handirect du stade ».


Bravo à tous !


Gwendoline COUROUBLE

Professeur EPS